Bienvenue

livre-600x300.png
Pour 2022.bmp
téléchargement.jfif

Lutte contre les violences sexistes et sexuelles
Place aux actions !

À l’occasion du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la CGT rappelle son engagement plein et entier pour l’éradication des violences sexistes et sexuelles dans le monde du travail. Année après année, les statistiques démontrent que, pour de trop nombreuses femmes, le lieu de travail est aussi un lieu où leur droit fondamental à la santé et à la sécurité n’est pas assuré. La CGT appelle à renforcer les dispositifs existants dans le Code du travail et à participer aux différentes manifestations organisées partout en France jusqu'au 25 novembre, aux côtés du collectif   #NousToutes
https://www.noustoutes.org/manif2022/

violence1.JPG
violence.JPG

Ce 25 novembre, la CGT a appellé les salarié·e·s à se mobiliser sur leurs lieux de travail pour interpeller la direction, en exigeant la mise en place immédiate et renforcée de mesures contre les violences (plan d’action, renforcement des moyens des référent·e·s harcèlement sexuel, etc.), sur ce point nous rappelons que les obligations de l'employeur sont les suivantes : PREVENIR / FAIRE CESSER / SANCTIONNER. Cette journée a été aussi l’occasion de vous informer que nous continuons le travail de sensibilisation auprès des salarié·e·s. UNE DEMI JOURNEE VOUS SERA CONSACREE LE 7 MARS 2023 dès 13H30 - en modalité visio - et sera pour vous l'occasion d'échanger, d'obtenir des réponses, des outils et des clés pour que ces agissements du quotidien cesssent ! (des précisions sur les modalités d'inscription vous parviendront début d'année 2023)

Plus grave que les blagues séxistes, votre silence !

Campagne de promo : Article 20.4 de la CCN

 - T’as bien compris ?

 - Non rien compris !

Augmentation.jpeg
6136092121844286041-312x218.gif

 

Rappel de l’article 20§4 de la CCN :

« Tout agent n’ayant pas eu de changement de niveau ou d’échelon depuis trois ans, et n’ayant pas atteint le dernier échelon du dernier niveau de son emploi, fait l’objet d’un examen systématique, par son supérieur hiérarchique dans le cadre du processus de promotion annuelle suivant, en vue de l’attribution d’un changement de niveau ou d’échelon.

En cas de non attribution d’une promotion à l’issue de cet examen, dès l’EPA suivant (dont la période de réalisation est fixée au 1er quadrimestre de l’année civile), il est proposé à l’agent d’élaborer un plan d’actions partagé. Ce plan d’actions, d’une durée de 6 mois maximum, est formalisé dans le compte rendu de l’EPA, il fait état des attendus professionnels, des moyens mis à sa disposition (immersion, bilan de carrières, inscription prioritaire en formation, mobilité professionnelle,...) et des délais de réalisation, ainsi que des éventuels points d’étape. La situation de l’agent est réexaminée, au regard du bilan de ce plan d’actions partagé, lors de la campagne de promotion qui suit en vue de l’attribution d’une promotion.

En cas de non attribution de la promotion, celle-ci est systématiquement justifiée par écrit dans un délai de deux mois et par des éléments objectifs relatifs à la non atteinte, par l’agent, des attendus définis au plan d’actions partagé. »

 

 

 

Donc si j’ai bien compris l’article 20§4 modifié depuis l’accord classification du 22/09/2017 :

  • Si j’ai eu ma dernière promotion au 01/01/2017 ou avant, alors j’étais concerné cette année par la campagne de promotion pour une décision favorable au 01/01/2022.

Oui c’est bien çà ! Bon en même temps, ça fait déjà 5 ans sans aucune promotion !

 

  • Mais par contre, il fallait que j’ai eu un plan d’action partagé (PAP) lors de mon EPA 2021.

Oui c’est bien çà ! Et n’oublie pas que la proposition du PAP est obligatoire de la part de ton manager, seul l’agent peut le refuser.

 

  • Donc la décision de promotion dépendait de la réussite de mon plan d’action partagé.

Oui c’est bien çà ! Tu étais en droit de demander un temps d’échange à ton manager suite au bilan de celui-ci, bilan que tu retrouves dans sirhus.

 

  • Par conséquent, si j’ai eu ma dernière promotion au 01/01/2017, si j’ai eu un PAP lors de mon EPA 2021 et que mon plan d’action a été jugé réalisé par mon manager, alors j’ai une promotion ! Et bah non ! Tu n’as rien compris. Hein ???

 

Voici la position de notre direction régionale :

  • Si tu as lors de ton EPA 2021, alors la direction justifie . la décision de non promotion suite au refus du plan d’action. PERDU !

 

  • Si tu as eu le plan d’action partagé lors de ton EPA 2021, mais que , alors la direction justifie la décision de non promotion au regard du bilan de ce plan d’action. PERDU !

 

  • Mais si tu as eu le plan d’action partagé et que tu l’as réalisé, tu peux quand même ne pas avoir de promotion. GAGNE MAIS PERDU !

 

La direction estime que rien n’indique, dans l’accord classification, qu’à l’issue du réexamen, l’établissement soit dans l’obligation d’accorder la promotion. Le fait d’établir et de réaliser un plan d’action partagé ne veut pas dire promotion automatique à l’issue de ce dernier.

 

T’a rien compris ? Moi non plus !

Ah si, y’a bien un truc qu’on a compris : c’est vraiment un accord classification de m…

signé par la CFDT, la CFTC, la CGC et le SNAP

CFTC, CGC et SNAP qui disent se battre pour notre pouvoir d’achat

et se gargarisent d’1% d’augmentation des salaires ?! Bah je comprends mieux !

tampon-elections-CSE copie copie.png

Voter CGT, c’est

Représenter et porter les revendications de l’ensemble du personnel dans les instances mais aussi en dehors, faire respecter ses droits, être accompagné dans ses démarches… Gagner Ensemble !

 

 

image.jpg